Pourquoi la malbouffe est elle mauvaise ?

Junk food, fast food, malbouffe… Il existe de nombreux noms différents pour la désigner, mais les conséquences et son action sur notre corps sont les mêmes. La restauration rapide (ou malbouffe) nous accompagne depuis plusieurs décennies maintenant, et ce qui était au départ quelque chose d’étrange et d’importé fait désormais partie du paysage de nos villes et est un élément trop présent dans notre alimentation. Mais, savez-vous pourquoi la malbouffe est mauvaise, connaissez-vous ses effets à court et à long terme ? Dans l’article suivant, nous vous expliquons tout cela.

QU’EST-CE QUE LA MALBOUFFE ?

Les débuts de la restauration rapide ont été comme une véritable révolution. Des produits très savoureux, qui ont été servis sur le point et qui peuvent être dégustés partout et à tout moment. En fait, c’est la base de la malbouffe : elle est faite pour nous plaire et nous séduire, pas pour nous nourrir. La malbouffe n’est rien d’autre que des produits hautement transformés, avec beaucoup de glucides simples, de graisses trans et de sodium, ainsi que des additifs et des arômes, qui ne sont pas destinés à apaiser la faim, mais à procurer du plaisir et à nous inciter à en manger à nouveau.

Bien que nous entendions sans cesse parler des conséquences de la malbouffe, comme dans cet article, nous ne cessons de trébucher sur la même pierre, encore et encore. La vérité est qu’il y a une explication : la malbouffe est faite pour ça. Cela peut sembler exagéré, mais ces aliments provoquent dans notre cerveau une réaction similaire à celle des drogues. Leur goût déclenche nos mécanismes de plaisir, si bien qu’une fois que nous avons commencé, il est difficile de s’arrêter. D’autre part, les additifs et la transformation qui sont ajoutés modifient les saveurs, les textures et les couleurs pour les rendre encore plus appétissantes et attrayantes.

Pourquoi nous aimons la malbouffe ?

La malbouffe est très riche en graisses et en glucose, ce qui se traduit par un nombre de calories très élevé. Pour comprendre notre attirance pour la malbouffe, il suffit de comprendre d’où vient l’être humain, c’est une réaction atavique à la nourriture. Il y a des milliers d’années, lorsque nous devions chasser et chercher de quoi vivre pour mettre quelque chose dans notre bouche, les humains pouvaient passer des jours sans pouvoir prendre une bouchée. C’est pourquoi ils cherchaient à manger des aliments riches en graisses, afin d’être sûrs d’obtenir la quantité de calories nécessaire si les jours de famine arrivaient plus tard. Lorsque cela s’est produit, nos corps l’ont récompensé. De nos jours – malheureusement pas dans tous les coins du globe – nos calories quotidiennes sont plus que couvertes, mais la réaction de notre corps est toujours la même.

EXEMPLES DE MALBOUFFE

La plupart des gens, lorsqu’ils pensent à la malbouffe, ne pensent qu’aux célèbres chaînes de hamburgers et de pizzas. En réalité, ces types de produits entrent dans cette catégorie, mais ils ne sont pas les seuls. Voici tous les exemples de malbouffe, combien d’entre eux mangez-vous sans vous en rendre compte ?

Sucreries et pâtisseries

Comme pour tout dans la vie, nous ne pouvons pas généraliser et diaboliser tout produit qui a un bon goût pour nous, mais ce qui est clair, c’est que les bonbons et les confiseries industrielles entrent indubitablement dans la catégorie de la malbouffe. Il existe des alternatives saines faites maison, mais la grande majorité des sucreries que l’on trouve au supermarché ne sont rien d’autre que de la malbouffe. D’un autre côté, les sucres ne doivent pas non plus être diabolisés. Ils peuvent être trouvés dans de nombreux aliments naturels, par exemple les fruits, et ne constituent pas un problème. Le problème se pose lorsqu’ils sont ajoutés pendant le traitement et que d’autres substances sont ajoutées pour améliorer leur apparence et les faire durer plus longtemps.

Aliments frits

Beaucoup de gens ne le savent pas, mais la grande majorité des huiles végétales ne sont pas du tout recommandées. En fait, l’huile de noix de coco et l’huile d’olive sont presque exclusivement les seules à être saines. Les autres, dont l’une des plus utilisées en cuisine, comme l’huile de tournesol, sont mauvaises pour notre santé. En raison de leur composition, plus complexe que celle de l’huile d’olive, elles sont plus difficiles à métaboliser par notre organisme, ce qui facilite la création de plaques dans nos artères. Les aliments frits sont un type d’aliments dans lesquels l’huile est très abondante, ils méritent donc de figurer sur cette liste d’aliments qui sont de la malbouffe.

Céréales industrielles

Surpris, n’est-ce pas ? La réalité est que, même si la publicité a essayé de nous vendre ce type de produit comme le summum de la vie saine, les céréales industrielles sont un produit avec des quantités très élevées de farines ultra-transformées et de sucres ajoutés, ce qui en fait de la malbouffe avec très peu de valeur nutritionnelle. Mais notez que nous ne parlons pas des céréales en général, mais plutôt des céréales industrielles. Il existe une multitude de petits déjeuners à base de céréales que nous pouvons inclure dans notre alimentation et qui sont parfaitement sains.

Boissons gazeuses

Ces types de boissons contiennent des gaz, des sucres et des additifs qui ne nous apportent absolument rien sur le plan nutritionnel et qui nuisent grandement à notre santé.

Pâtisseries viennoises

L’un des plus grands problèmes de santé publique que nous connaissons dans notre pays est l’obésité, en particulier l’obésité infantile. En grande partie, le surpoids dont souffrent des millions d’enfants est dû à la consommation de pâtisseries industrielles et transformées. Ces produits, chargés de sucres et de graisses trans, ne devraient faire partie de notre alimentation qu’en de très rares occasions.

Crème glacée

Une glace artisanale fabriquée avec des produits naturels n’est pas non plus la même qu’une glace industrielle. Cela dit, la plupart des glaces consommées appartiennent au deuxième groupe et doivent sans aucun doute être classées dans la catégorie de la malbouffe.

Restauration rapide

La plupart des gens savent que les fast-foods (la grande majorité d’entre eux) sont de la malbouffe. En fait, le problème est que de nombreuses personnes pensent que seuls les produits servis dans ces célèbres chaînes sont de la malbouffe. Certaines pizzas, hamburgers, frankfurts… La faible qualité du produit, la forte transformation de leurs ingrédients et l’abus d’huiles et de produits ajoutés en font des produits que nous ne devrions pas consommer régulièrement.

Jus de fruits

Les jus naturels ne sont pas mauvais s’ils ne sont pas abusés, mais ceux qui contiennent du sucre le sont. Beaucoup de gens ne sont pas conscients de la quantité de sucre ajouté dans les jus vendus en briques ; ils contiennent parfois plus d’eau et de sucre que le vrai jus. Pour cette raison, l’idéal est de boire des jus naturels, sans oublier qu’il ne faut pas en abuser. Il n’est pas bon de boire trop sans les fibres naturelles des aliments.

Là encore, il faut faire la différence entre les jus naturels et les jus industriels. Un jus naturel n’est pas la même chose qu’un jus avec beaucoup de sucres ajoutés et qui contient souvent plus d’eau et d’additifs que le fruit lui-même. Cependant, même si le jus est naturel, il ne faut pas en abuser non plus, car lorsque nous en faisons, nous nous débarrassons des fibres du fruit et il ne nous reste que le sucre.

Aliments prêts à l’emploi

Les modes de vie actuels, qui laissent peu de temps pour l’essentiel, font que de nombreuses familles consomment quotidiennement des plats préparés. Ces plats, généralement surgelés, contiennent beaucoup de sucres ajoutés, de sodium et d’autres additifs pour une meilleure conservation et un meilleur goût.

POURQUOI LA MALBOUFFE EST MAUVAISE

Lorsqu’on demande pourquoi la malbouffe est mauvaise, les réponses sont nombreuses, car elle nous cause du tort à différents niveaux. Cependant, nous pouvons la résumer en deux aspects essentiels. D’une part, ils sont si riches en calories qu’ils nous font avoir un surplus d’énergie. Comme elle nous fait consommer plus de calories que nous ne pouvons en dépenser, cette énergie s’accumule dans notre corps sous forme de graisse, provoquant obésité et problèmes cardiovasculaires. D’autre part, cette quantité élevée de calories nous pousse également à ne plus consommer de produits sains, des produits qui nous apportent des nutriments tels que des fibres ou des vitamines. En bref, voilà pourquoi la malbouffe est mauvaise.

Mais si vous voulez aller plus en profondeur et découvrir pourquoi la malbouffe est mauvaise pour notre santé, nous vous expliquons ci-dessous les conséquences de la consommation de malbouffe, à court et à long terme.

Conséquences négatives de la malbouffe à court terme

Manger de la malbouffe n’a pas seulement des conséquences à long terme, son impact sur notre santé et notre organisme est évident dès la première bouchée. Dix minutes seulement après avoir commencé à manger, et en conséquence de la quantité élevée de calories que ces aliments nous apportent, notre taux de glycémie augmente considérablement. À son tour, le cerveau commence à sécréter de la dopamine, un neurotransmetteur associé au plaisir et responsable de la tentation répétée de se laisser aller à la malbouffe.

Les taux élevés de sucre et de sel, qui sont responsables des pics de glycémie, sont à l’origine de la sensation de faim irrépressible quelques heures après avoir mangé. Ce n’est pas que nous ayons vraiment besoin de manger, en fait, les calories ingérées sont bien supérieures à nos besoins, mais la malbouffe trompe notre cerveau et augmente artificiellement le besoin de manger.

En général, ce type d’aliments est également très riche en sodium. Cela signifie que dans la demi-heure qui suit leur consommation, notre corps commence à se déshydrater. En conséquence, le cœur et les reins commencent à travailler à des révolutions plus élevées. Le résultat est le même que ci-dessus, donnant la fausse sensation que nous devons manger et boire plus.

40 minutes après le repas, alors qu’il passe dans le tractus intestinal, nous avons à nouveau un pic d’insuline qui nous donnera envie de continuer à manger. C’est la sensation typique que nous procure la malbouffe, c’est-à-dire qu’elle nous rassasie sur le moment, mais qu’après peu de temps, nous ressentons le besoin de manger à nouveau.

Conséquences négatives de la malbouffe à long terme

CONSOMMATION EXCESSIVE DE SODIUM

Comme nous l’avons expliqué tout au long de cet article, la malbouffe transporte avec elle un arsenal considérable d’additifs et d’adjuvants. Ces additifs ont pour but d’aromatiser, de conserver le produit ou de lui donner une certaine texture. Certains de ces additifs sont le nitrite de sodium, la saccharine de sodium, le glutamate monosodique ou le bicarbonate de sodium. En conséquence, ils augmentent l’apport en sodium au-delà de ce qui serait sain et conseillé. En général, il n’est pas conseillé de consommer plus de 2,3 milligrammes de sel par jour, cependant, avec un seul de ces aliments, nous pouvons dépasser cette quantité. Un excès de sel dans notre corps aura des conséquences à long terme : rétention d’eau et problèmes rénaux, hypertension ou ostéoporose.

AFFECTENT LES PERFORMANCES DU CERVEAU

La plupart du temps, lorsque nous pensons aux effets de la malbouffe sur notre corps, nous ne considérons que les dommages qu’elle cause sur le plan physique, ignorant le fait qu’elle a également des conséquences sur le plan mental et émotionnel. Il a été démontré que les graisses saturées nuisent aux performances du cerveau et à la mémoire. D’autre part, comme nous l’avons déjà expliqué, ils agissent comme des substances addictives, ce qui déclenche notre anxiété.

EFFET SUR LA PEAU ET LA BOUCHE

Comme il s’agit généralement de produits très acides, la santé bucco-dentaire peut également être compromise, car ils nous rendent beaucoup plus enclins à la carie dentaire. D’autre part, la grande quantité de sucre présente dans ces aliments provoque un excès de sébum et l’apparition d’acné.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

TopInfoMedia
Logo