Les aliments qui libèrent de l’endorphine

Les endorphines sont des neurotransmetteurs que l’on appelle communément les hormones du bonheur. Ce nom peut sembler très ambitieux, mais la réalité est que ce neurotransmetteur – ainsi que d’autres comme la dopamine ou la sérotonine – joue un rôle fondamental dans notre santé mentale et notre état d’esprit. Il existe de nombreuses habitudes que vous pouvez inclure dans votre vie quotidienne pour être plus heureux : le sport, le rire, un bon repos… Mais dans cet article, nous voulons nous concentrer sur l’alimentation, en expliquant les aliments qui libèrent des endorphines. C’est parti !

QUE SONT LES ENDORPHINES ?

Les endorphines sont une substance chimique générée dans notre cerveau. Ces substances sont libérées lorsque nous faisons une activité que nous trouvons agréable ou plaisante et elles sont responsables de nous donner cette sensation de bonne humeur et de bien-être.

Les endorphines ne sont pas le seul neurotransmetteur impliqué dans notre bien-être et notre humeur, il existe d’autres hormones comme la dopamine ou la sérotonine qui sont également liées à ces sensations.

Nous expliquons ici certains des avantages et des effets des endorphines sur notre corps :

  • Elles nous détendent : en plus du plaisir, elles nous procurent cette sensation reconnaissable de bien-être et de relaxation. Si nous souffrons d’anxiété ou d’un épisode stressant, les endorphines nous aident à retrouver un état de calme et de tranquillité.
  • Elles régulent la tension artérielle : les endorphines ont également un effet sur notre système cardiovasculaire, ce qui permet essentiellement de maintenir la tension artérielle et les niveaux de pression sanguine stables.

LES TYPES D’ALIMENTS QUI LIBÈRENT DES ENDORPHINES

Aliments épicés

Saviez-vous que les produits épicés nous aident à générer des endorphines ? C’est particulièrement vrai pour ceux qui contiennent de la capsaïcine. La manière dont cela se produit est plutôt curieuse, nous allons vous l’expliquer. Lorsque nous mangeons quelque chose d’épicé, la perception de notre cerveau est la même que lorsque nous ressentons de la douleur. Lorsque nous avons mal, notre corps libère des endorphines pour essayer de le calmer et de l’atténuer. Dans le cas de la nourriture épicée, cette douleur n’est pas réelle – du moins pas si nous n’en abusons pas. Ainsi, lorsque les papilles gustatives détectent la capsaïcine, notre cerveau commence à libérer des endorphines, qui nous donnent cette sensation de bien-être.

Aliments riches en oméga 3

Vous avez probablement entendu à plusieurs reprises parler des oméga 3 et de leurs bienfaits. L’oméga 3 est un acide gras essentiel, avec de grands avantages pour notre organisme. Contrairement à d’autres substances, dans le cas des oméga 3, cet acide gras ne peut être ingéré que par le biais de l’alimentation et de façon externe, car notre corps ne le produit pas ou ne le synthétise pas par lui-même. Nous devons donc l’inclure dans notre alimentation afin d’être à un niveau optimal.

D’autre part, les oméga 3 sont des acides qui favorisent la production d’endorphines. En fait, il existe un lien entre la carence en EPA (un acide gras qui fait partie du groupe des oméga 3) et la dépression. La consommation de produits contenant ce composant permet de réduire certains des symptômes de la dépression et, dans la population générale, active la production d’endorphines avec toutes ses conséquences.

Aliments contenant de la vitamine B

Les vitamines B jouent des rôles importants dans notre corps : elles participent à la formation des globules rouges, aident le système nerveux à fonctionner et sont essentielles à la santé de notre cerveau. Un manque de cette vitamine entraîne un manque d’endorphines, ce qui affecte notre humeur et augmente la fatigue et l’irritabilité.

Aliments contenant du zinc

Des études suggèrent qu’un manque de zinc peut entraîner des déficiences dans la communication cellulaire, ce qui pourrait conduire à des troubles tels que l’anxiété et la dépression. Bien que nous ne puissions pas affirmer avec certitude qu’un manque de zinc entraîne le développement de ces troubles, nous savons qu’il s’agit d’un élément essentiel à la production d’endorphines.

LES ALIMENTS QUI LIBÈRENT DES ENDORPHINES

Voici une liste d’aliments qui libèrent des endorphines, qui appartiennent tous, bien sûr, à l’un ou l’autre des groupes que nous venons d’expliquer. Les voici :

  • Du chocolat pur.
  • La viande rouge.
  • Poulet sans peau.
  • Cacahuètes.
  • Pois chiches.
  • Lentilles.
  • Haricots.
  • Maquereau.
  • Le thon.
  • Sardines.
  • Le saumon.
  • Œufs.
  • Asperges.
  • Cerises.
  • Ananas.
  • banane
  • Graines de citrouille.
  • Graines de tournesol.
  • paprika
  • noix de muscade
  • ginseng
  • Curcuma
Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

TopInfoMedia
Logo